Oui, le Tour de France mérite que l’on porte sur lui un regard critique !
Partager

Il est des sujets qui ne se discuteraient pas. En Bretagne, la pollution liée à l’industrie agroalimentaire est un tabou bien connu, dénoncé récemment par de nombreux.ses journalistes bretons.

Depuis quelques jours, nous avons appris qu’il est un autre sujet qui ne souffrirait aucun débat : celui du Tour De France. « On ne refuse pas le Tour de France » a-t-on pu lire…

Pourtant, en cette période toute particulière de crise sanitaire, les villes, départements ou régions sont parfaitement en droit de s’interroger sur l’opportunité d’accueillir le Tour, comme tout autres grands événements d’ailleurs. Cette crise rend en effet tous les grands rassemblements très incertains. Elle entraîne une crise économique et sociale très forte qui mobilise des moyens publics inégalés avec des impacts très importants sur les finances locales. Aussi, l’argent public devient d’autant plus précieux qu’il devra, de notre point de vue, soutenir avant tout les plus fragiles, les entreprises locales, les acteurs culturels locaux etc.

Oui, le Tour De France est un événement populaire. C’est une évidence qu’il ne s’agit pas de nier. Et d’ailleurs, là n’est pas la question. Mais, loin d’être « gratuit » comme on a pu le lire, il coûte très cher en argent public. Il coûte aussi très cher sur le plan environnemental comme l’on dénoncé encore récemment des associations et député.e.s. Le tout pour des retombées économiques relativement modestes, car très ponctuelles. Il n’y a aussi aucune corrélation entre l’accueil du Tour et le développement des déplacements vélo au quotidien que nous sommes les premiers à défendre.

Les collectivités sont aussi en droit de considérer que l’accueil d’un événement peut être positif un moment donné et ne pas l’être à un autre moment. C’est d’ailleurs le cas de Copenhague qui n’a pas souhaité accueillir le Tour de France en 2021. De la même façon, à l’échelle de la Bretagne, ce qui est bon pour Brest en 2021, ne l’est pas forcément pour Rennes ou Nantes. Là aussi, c’est bien aux élu.e.s locaux et aux habitant.e.s d’en décider.

Alors oui, on peut aimer le Tour, avoir envie qu’il passe dans sa ville, sans pour autant estimer que son coût élevé soit une priorité du moment. Les élu.e.s locaux doivent pouvoir en décider sereinement, sans injonction, sans chantage à l’emploi, sans avoir à subir de charges médiatiques, sans insultes.

Les militant.e.s d’EELV affirment leur soutien aux élu.e.s rennais.es et en particulier à Valérie Faucheux qui subit insultes et caricatures simplement parce qu’elle a défendu une opinion. Les militant.e.s d’EELV sont heureux.ses de voir que leurs élu.e.s refusent les décisions toutes faites et réinterrogent les politiques publiques. C’est bien là la condition pour construire « le monde d’après ». Et c’est bien là la mission qui leur a été confiée.

22 réflexions au sujet de “Oui, le Tour de France mérite que l’on porte sur lui un regard critique !

  1. Bonjour,

    Vous parlez de refus du débat, mais c’est justement ce refus qui vous est reproché.

    Vous avez pris cette décision sans chercher à vous associer ni avec les Rennaises et les Rennais, ni même avec les acteurs économiques locaux, qui auraient pourtant sans aucun doute eu leur mot à dire quant aux retombées pour l’économie locale.

    Sans ces concertations votre décision paraissait déjà imposée, mais vous avez été plus loin et n’avez ni cherché à débattre de ce refus au sein du conseil municipal où vous avez été élu par 20% des Rennais, ni même en dehors de ce conseil municipal cherché à en débattre avec les acteurs de l’opposition, qui ont également été élus, et qui ensemble représentent quasiment autant d’électeurs que votre majorité.

    Nul doute que ces débats auraient pu apporter de la construction à un débat que vous avez voulu monopolisé. Il aurait par exemple ou amener à faire des propositions à ASO pour rendre le tour plus à l’image de ce que vous souhaitez.

    Mais de tout cela vous n’avez rien fait, préférant une posture dogmatique et insultante vis à vis de tous les fans de cet événement, qui rappelons le est le plus populaire des évènements sportifs en France, voire dans le monde.

      1. trés intelligent comme réponse… Décidément les arguments de EELV semblent bien pauvres! Même pas capables d’argumenter leurs décisions… La réalité c’est que vous trouvez le peuple, ses goûts, ses choix , vulgaires. Vous vous êtes des sachants et donc vous décidez pour lui! Vous =vous chargez de l’éduquer. Par bonheur il n’y aura pas fallu longtemps pour que vous laissiez tomber le masque, et bonheur encore plus grand , au vu des réactions , vous avez probablement scellé le sort des élections futures. Qui vu ayatollahs qui ont lu la nature dans les livres…. Vous avez gagné par défaut d’électeurs. Vous perdrez par défaut d’intelligence et de respect.

  2. 1ER TOUR DES MUNICIPALES

    INSCRITS: 115 610

    EELV: 11 487 voix

    un exemple de la dictature des minorités agissantes qui défendent dans leur programme la démocratie participative mais qui au fond souhaitent avant tout faire le bonheur des citoyens malgré eux car c’est bien évident ces derniers ont besoin d’être éduqués, y compris via l’écriture inclusive ; et par conséquence il est inutile de leur demander leur avis puisque par définition ils ne savent où est leur bonheur.

  3. Le Tour de France est la troisième manifestation sportive au monde en terme médiatique, après les JO et la coupe du monde de foot. Les retombées les plus importantes sont indirectes en terme d’image et de tourisme, pour tout le pays, en plus des retombées locales.

    1. Retombées positives quasi totalement factices car avec toutes les villes qui sont traversées par le Tour et quand on comptabilise toutes les nuisances et les coûts, on voit vite que la bonne opération n’est pas si bonne que ça !
      A Hambourg la population a voté contre les JO de 2024, et pourtant les JO sont la manifestation la plus vue dans le monde !!! 😀

  4. Bonjour.
    On peut et on doit discuter de tout. Ce qui s’est passé à Rennes ne ressemble pas à une « envie  » de discuter, mais à un refus et une pluie de critiques vis à vis du TdF. Il me semble qu’un parti politique en responsabilité doit d’abord expliquer les sujets qui posent problèmes, trouver les axes ou ils peuvent être mis en débat afin de gommer les dysfonctionnements et remettre le sport et l’environnement au centre du jeu. Je ne crois pas que la méthode utilisée soit porteuse, elle s’assimile au fait du prince.
    Attention, demain ce type de pratique peut aussi être le fruit du RN contre des actions qui nous sont chères au niveau culturel. Je sais que le TdF, comme le Football de haut niveau et tout le sport professionnel mérite une approche sérieuse, pas  » des coups médiatiques » …..
    Les Ecologistes soutenus par la Maire PS de Rennes font fausse route sur la forme une partie des critiques étrangères au cyclisme lui-même.
    Le débat démocratique oui, le coup de force sans explication, non !

  5. Quelle bande de guignol ces écolos.
    Quelle incompétences ils vont faire des dégâts en 5 ans.
    Mais bon… les rennais ont votés pour eux !!!!
    Ils n’ont qu’a assumer maintenant.

    1. La population de Hambourg a voté contre les JO de 2024 chez eux, et alors ??
      Vous croyez que cela manquera à leur ville ?!
      😀

  6. Une action qui met en évidence une volonté d’opposition . Comment justifier cette décision en voulant développer parallèlement le déplacement vert. Décision politique qui décrédibilise le mouvement. Intéressant.

  7. Vive le Green Washing !

    Les écologistes d’EELV ne comprennent pas l’écologie. Ils promeuvent les vélos électriques qui sont 100 % produits en Chine dont les batteries ne se recyclent pas.

    Ils promeuvent les transports en commun contre la voiture individuelle pour la plus grande joie de se concentrer en ville et délaisser les campagnes.

    Ils promeuvent les transports électriques qui sont par définition une imbécilité écologique. Leur rendement, évidement inférieur à 1 ne fait qu’augmenter la pollution globale, en l’éloignant de leur fenêtres il est vrai.

    Que les batteries produites en chine, au coûts CO2 incommensurables, équipent leur Patinette/Vélo/Voiture ne les dérangent pas. C’est vrai qu’à Rennes le relief est tel que la batterie est indispensable sur chaque.véhicule. Que ces batteries usagées soient une des plus grandes bombes écologiques à venir avec les plastique n’est qu’un détail. Ah oui, un détail, une batterie se recycle tellement bien qu’elle finit en export illégal vers les décharges sauvages africaines.

    Peu importe, puisque les militants-élus EELV sont modernes, bien pensants, et “Fashion”.

    Plutôt que financer le Tour de France, institution centenaire, passéiste, aux valeurs surannées (goût de l’effort, du dépassement de soi), mieux vaut en effet réserver le budget pour les plus “Fragiles” (comprendre les immigrés illégaux, déboutés sous injonction de quitter le territoire, réfugiés dits “politiques “ de tout poil).

    Les Tour de France est tellement beauf et blanc que c’en est déprimant !

    Vive l’écologie EELV Rennaise !

    Rabelais

    1. EELV ne promeut les vélos à assistance électrique que pour ceux qui ont beaucoup de chemin à parcourir ou avec des côtes à grimper ! 😀

  8. Quand j’étais môme, avec mon grand père, c’était un émerveillement d’aller voir le TDF, il nous a fait rêver nous les « populaires », nous les gamins fauchés des quartiers fauchés. Il a fait rêver des générations de français.
    Vous les verts de mes deux, qui n’êtes pas plus de terre que ce que vous prétendez, foutez nous la paix ! L’écologie en ville, bougre d’ânes, on s’en fiche ! C’est dans nos campagnes, dans nos villages, dans nos forêts, que ça va mal, notre ruralité meurt, nos anciens vivent dans des conditions indignes de notre pays !
    Ou êtes vous quand il s’agit de sauver tout ça.
    Retournez d’où vous venez, et foutez nous la paix !
    Vous ne faites qu’emmerder le monde.
    Bougre d’âne et bougre d’andouille ne font qu’un !

  9. « le monde d’après »cette phrase typique de votre partie qui est indefinisable ..Construison le monde d e ce jour Amelioront les conditions du tour de France pour qu’ il soit plus vert MAIS NE LE REFUSONS PAS

  10. Concernant l’argument économique : selon une étude publiée en mai 2018 dernier par le cabinet Protourisme, « le passage du Tour est toujours intéressant : pour 1€ investi, le passage du Tour rapporte environ 1,50€ à la collectivité organisatrice. Globalement, le centre des villes-étapes bénéficie davantage de ces retombées, avec des ratios qui peuvent atteindre 1€ investi / 2€ de retombées générées par les visiteurs ».
    et Concernant l’argument écologique : est ce que ce n’était pas le moment de profiter de cette occasion pour influencer, construire, promouvoir et communiquer sur l’évolution écologique du tour en travaillant avec les organisateurs ?

    Une opportunité gâchée…Pas de concertation, pas de réflexion, pas de sens de la mesure…

  11. En complément vous dites :

    « Les collectivités sont aussi en droit de considérer que l’accueil d’un événement peut être positif un moment donné et ne pas l’être à un autre moment. C’est d’ailleurs le cas de Copenhague qui n’a pas souhaité accueillir le Tour de France en 2021 »

    Oui c’est vrai…mais parce que cette dernière doit aussi accueillir l’Euro de football l’été prochain…pas pour une autre raison.

    1. Et vous ne dites rien sur les nuisances du Tour de France et que dalle sur les profits faramineux d’ASO l’organisateur, ainsi que du Paris-Dakar, hyper polluant partout !!!

  12. Quand j’étais enfant et plus tard, adolescente, les retransmissions à la radio du Tour de France sont restés dans ma mémoire comme des souvenirs inoubliables. La voix de Georges Briquet, reconnaissable entre toutes, nous faisait vivre les moments magiques de la Grande Boucle et mon père s’enflammait chaque été pour cette grande manifestation de la bicyclette. Chaque soir, il refaisait l’étape avec son voisin par dessus le mur de clôture. Ah que de bons moments ! Aujourd’hui à presque 75 ans, je regarde toujours le TDF à la télé bien sûr et je l’ai vu souvent le long des routes traversées pendant nos vacances et encore d’autres moments ! Le Tour de France est vu, grâce à la télé, par plus de 130 pays dans le monde et c’est une vitrine grandiose de la France – retombées touristiques entre-autres. L’argument du Danemark ne tient pas car celui-ci ne peut partir en 2021 chez-eux pour d’autres raisons (une autre grande manifestation sportive programmée déjà au même moment) mais il partira en 2022. Alors, de grâce laissez-nous le Tour de France (en ce qui concerne les déchets, d’autres manifestations sportives en laisse aussi : 24 Heures du Mans… Vieilles Charrues, etc… Alors, STOP, il s’agit d’une course plus que CENTENAIRE et INDÉRACINABLE !

  13. Bravo et merci de choisir cette meilleure décision pour l’économie de votre budget et éviter des nuisances et autres pollutions encore très présentes avec le Tour de France !!

    A Hambourg la population s’est prononcée par référendum contre les JO chez eux en 2024 alors que cette grande manifestation sportive est celle qui est la plus médiatisée !
    Eux ont compris que leur ville n’avait pas besoin de ça pour « doper » leur ville ! 🙂
    https://www.ouest-france.fr/jeux-olympiques/jeux-olympiques-hambourg-refuse-les-jo-2024-par-referendum-3877914

    Les écologistes sont utiles pour faire évoluer les choses positivement et le Tour de France devra changer encore beaucoup avec sa société ASO qui fait de grands profits avec des épreuves telle que le Dakar aussi, ils ont de grands progrès à accomplir sur beaucoup de plan !
    Ceux qui veulent ne surtout rien discuter et faire toujours tout comme avant même quand on fonce droit dans le mur… On ne va pas les attendre tout de même ! 😉
    Philippe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *